Le diagnostic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le diagnostic

Message par ptitbrune le Ven 22 Jan - 15:11

Qu'est ce que le diagnostic vous a apporté ?

Qu'est ce que cela à changé pour vous ?

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diagnostic

Message par Flocie le Ven 22 Jan - 16:54

Qu'est ce que le diagnostic vous a apporté ?

une certitude.
la confirmation que je n'étais pas folle (par rapport au syndrome d'Asperger de mon fils, parce que les difficultés peuvent s'envoler d'un seul coup (surtout devants les pros censés les constater) et revenir aussi vite...) et que je n'avais pas la berlue ! bon, après, on ne rencontre pas souvent des pros pour lesquels on est crédibles...

Qu'est ce que cela à changé pour vous ?

A vrai dire à la fois pas grand chose dans le quotidien et beaucoup malgré tout parce que c'est une base solide sur laquelle on espère pouvoir construire l'avenir de nos enfants...

Flocie
Grand-cycle
Grand-cycle

Messages : 249
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diagnostic

Message par sweetdy le Sam 23 Jan - 10:02

hello

Le diagnostic du tempérament cyclo de notre fille nous a apporté :

  • les explications sur ses comportements
  • la déculpabilisation sur certains sujets (bien sûr nous acceptons le côté mal éduquée mais plus pour tout, plus à 100%)
  • des voies vers des solutions


Au quotidien :

  • nous réagissons de manière plus adéquate à ses comportements, ce l'aide beaucoup elle et nous aussi : "arrête ton cirque" est remplacé par "calme-toi, respire"
  • nous organisons notre vie et la sienne pour contrôler les trop pleins d'émotions, cela l'épargne, cela lui laisse le temps d'apprendre à gérer
  • elle commence à comprendre ses émotions, à la gérer, elle a intellectualisé la chose, elle comprend donc mieux les miennes, elle les gère mieux, çà c'est du bonheur pour moi de ne pas avoir un mur d'incompréhension face à moi
  • de manière générale, elle commence à comprendre les interactions avec les autres, son grand soucis d'avant. Elle est désormais capable de poser des questions pertinentes sur le sujet, elle ne se remet pas en cause à 100% de manière systématique comme avant : elle cherche à comprendre les autres et nous questionne, elle veut faire la part des choses entre elle et les autres, çà n'a l'air de rien mais c'est un soulagement de la voir chercher à avancer vers la lumière au lieu de se refermer sur elle-même faute de ne pouvoir analyser les situations et donc de culpabiliser.


Mais surtout, ce diagnostic a permis une prise en charge rapide et efficace chez elle. Son avenir relationnel me semble moins difficile.


cyclothymique maman d'une fille au tempérament cyclothymique de 13 ans
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-f1/bonjour-de-sweetdy-t14.htm


http://delphinedy.com
http://delphinedy.com/livres/taptapmaman

sweetdy
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 273
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 45
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Diagnostic = retrouver son humanité.

Message par ptitbrune le Lun 25 Jan - 10:46

Chez nous le diagnostic a été une révolution.

Pour mon fils,
ça été un peu dur à avaler, non pas le diagnostic, car il l'a tout de suite accepté, mais il a eut besoin de faire le tour du propriétaire :
Suis-je fou, malade ?
Je n'ai pas envi d'avaler des médicaments.
Je veux bénéficier de mes up.
Est-ce que l'on va TOUT me pardonner?
Comment puis-je en jouer, trouver du bénéfice à être cyclo.
Et moi là dedans, ne suis-je que cyclo?
.../...
En fait c'est toutes les questions classiques, et ça prend du temps pour rétablir la réalité, pour montrer qu'il y a certes un handicap, mais également du potentiel.
En tout cas il a cessé d'être un paria. Il a enfin compris pourquoi il se sentait si souvent mal, il pouvait enfin mettre des mots sur ses ressentis.
Il peut enfin apprendre à contourner les écueils, à utiliser ses humeurs pour progresser.

Il a repris en main sa vie, elle lui appartient enfin.

Pour ma part
ça a été un soulagement, la sortie du labyrinthe :

Ainsi je n'étais pas une mauvaise mère, mon fils n'était pas un "mytho". Ce qui ne veut pas dire que je suis parfaite et que mon fils est malade, non, parfois je m'y prends comme une patate, et lui carabistouille un peu quand même... Ce que je veux dire, c'est que l'on est plus dans les excès de jugement. Comme si tous le monde face à nous devenait bipolaire.

Nous avons une particularité familiale, il faut en tenir compte c'est tout!

Tout est devenu possible.
Ainsi nous savons contre quoi lutter, on est enfin dans la réalité.

> On est plus sans cesse balloté par le jugement des autres.
> On est plus à la merci de n'importe quel thérapeute qui va nous emmener n'importe ou, dans des voies sans issues, ou pire aggraver notre situation.
> j'ai retrouvé mon rôle de mère.
> j'ai la possibilité d'être responsable, et de prendre les bonnes décisions en connaissance de cause.


Je dirais que le diagnostic est primordial, après chacun en fait ce qu'il souhaite, mais il faut savoir qui l'on est, sinon tout est biaisé!

Je voudrais dire aux médecins, que nous diagnostiquer, cela ne veut pas dire nous abrutir de médicaments, cela ne veut pas dire nous marquer au fer rouge,
non c'est juste nous dire : "tu ne le savais pas mais tu es cyclo."

Si quelqu'un est cardiaque, c'est quand même mieux pour lui de le savoir, cela ne l'empêchera pas de courir, mais il saura prendre les précautions que son état impose. Après c'est de sa responsabilité de prendre des médicaments ou pas, d'instaurer une hygiène de vie...etc.

Et puis cette personne n'est pas que cardiaque, elle est mille autres choses, de la même manière nous somme entre autre cyclo.

Vous, qui etes médecin, c'est nous qui devons assumer vos décisions, car c'est nous qui vivons au jour le jour avec notre enfant et qui récupérons les effets de bords.
C'est nous qui sommes responsables de l'enfant, c'est à nous parent de prendre les décisions.

Nous avons simplement besoin de vos conseils et d'un peu de votre connaissance.


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diagnostic

Message par cend le Mer 3 Mar - 15:50

Pour mon fils,
ça été un peu dur à avaler, non pas le diagnostic, car il l'a tout de suite accepté, mais il a eut besoin de faire le tour du propriétaire :
Suis-je fou, malade ?
Je n'ai pas envi d'avaler des médicaments.
Je veux bénéficier de mes up.
Est-ce que l'on va TOUT me pardonner?
Comment puis-je en jouer, trouver du bénéfice à être cyclo.
Et moi là dedans, ne suis-je que cyclo?


quel âge a t il ? aujourd'hui il a "digeré"
combien de temps iil a mis pour se retrouver dans ce diag, et comment as t il fait pour coller son moi de avant le diag avec son moi sur ce nouveau diag ?
enfin je sais pas si je suis assez claire là ?

cend
Tricycle
Tricycle

Messages : 29
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 45

http://handicapted.forumactif.org/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diagnostic

Message par ptitbrune le Mer 3 Mar - 18:21

Quand le diagnostic est tombé, il s'est tout de suite reconnu, justement c'est ce qui a fait tout coïncider.

c'est le soulagement qu'enfin on reconnaisse qu'il n'est pas un enfant difficile comme ça pour rien, qu'il ne fait pas exprès !

Ce qui est dur c'est d'assumer l'image erronée qu'ont les gens d'un trouble psy. Ça leur fait peur. Ils amalgament la personne bipolaire, à un grand psychopathe schizophrène au dernier degré qui tue tout le monde...comme dans les séries télé!

Tu vois, bicycle a du pain sur la planche, lol!!!

Il a testé, avec, sans médoc, en en parlant, en ne disant rien, si il pouvait obtenir de ne pas aller à l'école... si il pouvait amplifier ses ups... Ce qui se passait si il ne dormait pas...si il pouvait continuer a être désagréable et qu'on lui donnerait l'absolution...

C'est ça le tour du propriétaire et ça a duré 2 ans à peu près.

Là il est sous médicament a priori on est au bon dosage : et ça change tout, il est super, gentil, serviable, râleur (flute ça c'était pô la cyclo!!! lol). Il a son petit humour, bref c'est lui vraiment lui, je retrouve mon fils d'avant!


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diagnostic

Message par cend le Mer 3 Mar - 18:29

je suis contente pour lui si il se sent bien aujourd'hui

et oui vous avez tous beaucoup de travail mais tu sais faut rester lucide, la connerie de la nature humaine ne s'arrangera pas demain Very Happy

cend
Tricycle
Tricycle

Messages : 29
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 45

http://handicapted.forumactif.org/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diagnostic

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum