Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par sweetdy le Mar 2 Fév - 19:27

Hello

Hier soir, semblant de réunion parent/prof, en fait rdv avec la prof principal et le prof de français en même temps.
Je voudrais dire que ma fille a les compétences pour comprendre le programme de 6eme, ce n'est pas un soucis. Mais voilà, on me montre un relevé de note de demi-trimestre tout à fait désastreux, même en maths et en histoire/géo des matières qu'elle adore.
On reconnait ses compétences mais on me dit "désorganisée, ne fait pas son travail, est irrégulière, redoublement à envisager si les choses ne se redressent pas (????!!!!!!!!!!!), crée des problèmes avec les autres...."

Aujourd'hui, je dois gérer ma fille. Certes, il parait qu'elle n'a qu'un tempérament, mais ce n'est pas simple. Déjà le "crée des problèmes avec les autres", cela fait depuis décembre qu'on leur demande de la changer de place de la mettre au calme. "oui mais on n'a pas de banc tout seul". Ok, mais de mon temps, un élève comme çà, on le mettait au premier rang en se moquant pas mal de séparer deux supers copines. Et personne ne bronchait. Il semblerait que maintenant, une telle autorité sur les enfants n'existe plus. Mais nos enfants cyclo en ont besoin !
Reste que faire comprendre à un professeur que si pour cet enfant il doit faire l'effort de la placer près d'enfants calmes sans prononcer des mots comme maladies, c'est assez sportif.
Et le résultat ? Et bien, un des professeur l'a bien éloignée d'une demoiselle qui la titillait mais il l'a mise auprès des deux troublions de la classe. Bien sûr, ceux-ci ont adoré avoir une enfant faible mais aux émotions vives près d'eux ! (Et moi qui me demandais pourquoi elle était si nerveuse toujours les mêmes soirs dans la semaine.....)

Hier, j'ai réussi à dire que lorsqu'un autre enfant met deux minutes pour oublier une petie phrase acerbe, elle, il lui faut une demi-heure. Il m'a répondu "oui, il faut donc vraiment que je la change de place." Mais va-t-il la mettre au premier rang comme il le devrait pour clore à jamais l'affaire ? Oui, j'aurais du insister mais vu ce qu je prenais dans la figure, je me suis dit qu'il ne fallait pas faire la maligne et lui faire un peu confiance... malgré tout.

Désorganisée ?
Là, je vous rappelle l'historique.
Au début de l'année, je suivais pas à pas tous les devoirs et toutes les leçons. Les choses se sont mises en place petit à petit. Lorsqu'elle a tout eu fait bien, j'ai relâché la bride doucement pour ne plus rien faire et lui laisser son autonomie. Elle nous dit ses notes, les mauvais toujours, les bonnes rarement. Cela parait absurde pour tout parent mais quand on sait qu'il y a de la cyclo derrière, on sait qu'il y a une grosse vague de frustration qui se cache derrière le mauvais résultat lorsque l'élève n'en a pas l'habitude. Donc, j'entendais bien ceci ou cela mais rien d'inquiétant, on revoyait la leçon et c'est tout. Je surveillais le sac, le contenu de la pochette foure-tout,...
Mais là, je constate que tout est parti ! Toutes les bonnes habitudes si chèrement acquises (je vous raconterai si vous voulez), pfuit, plus rien ! Son foure-tout est UN foure-tout ! Il n'y a pas d'autres mots ! Son carnet de correspondance est entamé par les deux côtés ! Le cahier de texte ? complet, certainement, mais alors, je n'ai vu de tel torchon que dans mes pires cauchemards.

Pfff, j'ai zappé un truc depuis fin novembre........ un truc gros comme une maison.......... ma fille a un tempérament cyclo.
Je n'aurais pas du lui laisser tant d'autonomie. J'ai des excuses : moi, je l'ai eu dès le CP, mais je vois bien qu'elle n'est pas comme moi, qu'elle est collectionneuse de n'importe quoi (elle ne jete pas un papier), qu'elle utilise sa formidable mémoire pour se dispenser de ranger (à quoi çà sert puisque je sais où c'est où que je le mette ?).
Mais quand même, j'aurais du prévoir que les bonnes habitudes disparaitraient plsu vite qu'elles ont mis à éclore.

J'ai été irresponsable. Mais je me pose quand même la question : faut-il vraiment à ce point leur tenir la culotte ou existe-t-il un compromis ?

Ce que je me suis pris d'autre ? Désorganisée.


cyclothymique maman d'une fille au tempérament cyclothymique de 13 ans
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-f1/bonjour-de-sweetdy-t14.htm


http://delphinedy.com
http://delphinedy.com/livres/taptapmaman

sweetdy
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 273
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 45
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par ptitbrune le Mer 3 Fév - 10:00

Ne te martèle pas Sweet,

Nos enfants doivent apprendre a ne pas relâcher, on ne pourra pas toujours être derrière leur dos!
C'était légitime et logique de relâcher la bride...
Moi j'aurais fait de même.... hélas il semble que l'on ne puisse pas.

Nos enfants ne peuvent pas gérer le bruit ambiant, la discipline défaillante.... impossible!
Ils n'arrivent pas à maintenir un effort!

Moi aussi je me bats pour mon fils, pareil que toi, j'ai vu la prof principale ce matin.... Et c'est le même topo que pour ta fille!
Mon fils a redressé la barre au niveau comportement par une mollesse en tout.
Résultat on parle d'orientation, de redoublement....

Et pourtant j'ai parlé de cyclothymie, les profs ont intégré le problème...
Mais ils n'ont pas les moyens de gérer ça, ils n'ont plus les moyens de gérer un enfant différent.

Parce que ils en ont plusieurs par classe, avec des problèmes divers et variés. La structure, la discipline tout part à vaux l'eau!
En fait ils sont dépassés dans tout. Seuls les bons et moyens élèves fait pour ce système sont gérables par eux.

Je ne leur jette pas la pierre, enfin sauf pour certains( mais c'est des cas particuliers)

Je ne sais pas ce qu'il faudrait pour redresser cette situation généralisée. Au départ j'étais partisante de les laisser dans le système classique, parce que ces règles du jeux, ils les auront plus tard...

Mais c'est un échec! Un échec du système quelque part, parce qu'autrefois, on y arrivais bien quand même tout cyclo que l'on soit!

Pour ma part je pense le mettre à Montessori.

Mais voilà des écoles comme Montessori, cela suppose un sacré budget hors de portée de beaucoup de gens....
De plus encore faut-il en avoir une qui va jusqu'à la terminale!

Mais je ne vois pas comment maintenir mon fils dans un système qui le lamine. Même l'orientation j'y crois pas.... il aura toujours les problèmes de discipline, de copains qui n'ont pas voulu une orientation et qui mettrons le bazar!

Je me dis que seuls les systèmes proposant d'enseigner avec passion, peuvent leur convenir. seuls des petites structures peuvent imposer calme et discipline si nécessaire à leur esprit qui s'éparpille.

Au moins à Montessori il sera suivi de près!

Ya des jours, je me dis que ce que disais Régis sur des écoles pour cyclo, c'était in finé peut-être la voie a suivre...
Ou des classes cyclo...

Ca m'énerve de me dire qu'on est obligé de les traiter comme des handicapés alors qu'ils sont juste un peu différents! grrrrr!!!

Mais si la solution c'est de faire ça... ben faudra qu'on se relève les manche pour que cela existe!
Amélie


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par sweetdy le Mer 3 Fév - 11:45

hello

oui, comme tu le disais dans le sujet sur les besoins des enfants particuliers vis à vis de l'école, un peu de discipline supplémentaire, déjà, ce serait beaucoup d'avancée pour nos enfants.

Là, je vois ma fille qui n'avait pas fait plusieurs travaux pour plusieurs profs, un seul a mis un mot dans le carnet, aucun ne l'a sanctionnée ! Dans le collège où j'étais, j'aurais eu le travail non fait à faire pour le cours suivant mais en plus un travail supplémentaire. Bref, même sans appel aux parents, cela ne serait pas passé.
Ce n'est pas que je sois pour les punitions à tout va, mais savoir que l'on va avoir encore plus de travail à faire si on ne fait pas ce qui est demandé, cela motive un minimum. C'est de l'auto-sanction. Pourquoi un truc aussi simple à mettre en oeuvre a-t-il été abandonné ?

Un gamin de la classe de ma fille insulte régulièrement un prof, mais le prof répond de temps en temps mais c'est tout ! Mince, moi, il me ferait çà, c'est direct à la vie scolaire et je ne veux pas savoir si les études sont pleines ou quoi (c'est le problème de la vie scolaire). Mais en faisant çà, le gosse se prend nécessairement une sanction, il va pas le faire trop souvent parce qu'il y a bien un moment où les heures de colle, il va saturé ! Vraiment, je ne comprends pas. C'est un peu comme si on avait peur de les traumatiser ces gamins.
Ils ont 11 ans mini, ils savent estimer le pour et le contre por des choses du genre. Cela devrait être fini le cocon.

Avec tout çà, ce sont nos enfants qui trinquent : déjà parce qu'ils n'ont pas assez de règles pour eux-mêmes mais ensuite parce que les autres les embarrassent de trop avec des comportements inappropriés dans une école.

Les écoles Montessori, oui, çà a l'air génial. Mais tu le dis, c'est cher et ce n'est pas partout. Nous on ne peut pas : il faudrait qu'elle soit interne. Interne ? Je la vois très très mal : supporter des contraintes pendant les cours et en plus après.... Elle ne tiendrait pas le coup.

Bref, j'ai recommencé à relire chaque devoir, à interroger sur chaque leçon et je signe mêm le cahier de texte. Pourquoi ? Comme çà, elle peut dire qu'elle a appris sa leçon la preuve ? Maman l'a signé. Comme çà, ils se rendront peut-être compte que l'irrégularité des résultats n'est pas synonyme, systématiquement, d'irrégularité de travail. Je le vois bien quand je la fais réciter des leçons un peu anciennes : si elle va mal, cela ne sort pas.


cyclothymique maman d'une fille au tempérament cyclothymique de 13 ans
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-f1/bonjour-de-sweetdy-t14.htm


http://delphinedy.com
http://delphinedy.com/livres/taptapmaman

sweetdy
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 273
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 45
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par ptitbrune le Mer 3 Fév - 13:34

Moi je viens d'apprendre que la prof c'est aperçue après coup que mon fils n'avait rien fait pendant 1h30 de travaux dirigés!
Rien.... la feuille est vide, même pas un seul mot de marqué!

j'en reviens pas que l'on puisse laisser un gamin qu'on sait depuis 3 ans être a problème!

Je leur demande de vérif si ya bien les devoirs de noté : réponse, c'est pas notre job, vous vous rendez-compte si on devait faire ça pour tous...
Sauf que là c'est pas tous, c'est 5 élèves!

Et tout comme ça... je ne sais pas ce que leur raconte leur hiérarchie, mais ils seraient là uniquement pour dire le cours et faire des contrôles... ben a ce moment ya pas besoin d'eux... après tout,avec le Cned c'est largement suffisant et moins cher pour la communauté.

Moi il ne note même pas tout ce qu'il y a à faire...
Mais le coup de signer le cahier de texte... c'est pas *bip* ça!

La leçon, a été vue avec moi, le lendemain en contrôle : 5/20!
La prof principale, m'a dit que si ça ne t'intéresse pas, il va avoir du mal à mémoriser...

c'est ptet la clé, l'intérêt du cours...


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par sweetdy le Mer 3 Fév - 13:41

hello

oui l'intérêt du cours, c'est la clé.

Mais avec nos cyclos, il faut que :
.le sujet soit intéressant
.le cyclo aime le prof
.le prof est ressenti comme étant de bonne humeur.

Je crois que quelle que soit l'école, il ne faille trouver une solution chez le cyclo et non dans l'intérêt du cours...


cyclothymique maman d'une fille au tempérament cyclothymique de 13 ans
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-f1/bonjour-de-sweetdy-t14.htm


http://delphinedy.com
http://delphinedy.com/livres/taptapmaman

sweetdy
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 273
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 45
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par Flocie le Mer 3 Fév - 17:30

Fiston s'est trouvé en difficulté dès son CP : l'école l'a inscrit car obligation par la loi de 2005, mais on ne m'a pas caché que l'on ne voulait pas d'enfant différent.(il n'avait aucun diag à cette époque, on parlait de dyspraxie)
Ils ont fait en sorte de le mettre en échec pour avoir des raisons de le mettre dehors. Et ils ont vite fait de vous proposer des orientations en CLIS, UPI, IME et autres pour ne plus avoir à "s'occuper" (pour peu qu'ils s'en occupent) de nos enfants extra-ordinaires...

Aucune des adaptations demandée par le pédo psy n'a été suivi, ils ont même pris le contre pied...
Pourtant, placer mon fils à coté d'un enfant studieux et calme ne leur demandait pas un gros effort !

Je suis d'accord pour dire qu'il faut que mon fils apprenne à vivre dans la société qui sera son cadre de vie, mais je ne suis pas d'accord pour qu'on lui complique la tâche ou qu'on lui demande de faire encore plus ses preuves que les autres enfants... tout est déjà difficile pour lui, en rajouter une couche devient surhumain...l'effort doit être bilatéral.

Fiston est scolarisé à la maison, les dégâts de cette scolarisation "normale" sont considérables...
L'école a changée, c'est devenue une jungle où les enfants ne respectent plus les règles et où même les adultes peuvent être des prédateurs...

J'ai pris le parti de protéger fiston, je doute que l'on puisse le remettre en cursus normal avant longtemps (si on y arrive) surtout lorsqu'on voit comment il sont accueillis... à moins de tomber sur une super équipe, motivée et partie prenante du projet éducatif de l'enfant, car on ne pourra pas risquer un échec... on peut rêver !

Flocie
Grand-cycle
Grand-cycle

Messages : 249
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par sweetdy le Mer 3 Fév - 17:48

hello

oui, je comprends bien que lorsqu'un enfant a les caractéristiques du tien, la protection de son entourage est essentielle pour qu'il puisse apprendre, apprendre à gérer ses particularités et apprendre les savoirs de tous.

Je ne comprends ps comment on a pu à ce point rejeté la discipline de l'école : ce faisant la moindre particularité se transforme en handicap. Mais aujourd'hui, dans une même classe il y a plus d'un enfant particulier et à ce que disait la psychologue que ma fille a vue en 2005, le phénomène ne va que s'accroître.

La descolarisation, nous y avons pensé en 2006. Pourquoi alors que l'on ne parlait que de précocité ? Et bien justement parce que j'imaginais très mal comment ma fille allait pouvoir se motiver sans difficultés. Le saut de classe n'a amené aucune difficulté scolaire, ne l'a faite avancer dans sa perception des choses. Elle s'est sentie mieux parce que c'était moins facile mais pas difficile. Elle ne s'est jamais mobilisée. Et comme par hasard la seule année où nous avons soufflé fut l'année où elle a une une instit à l'ancienne. Je la remercie.
Mais ma fille pouvait gérer et la scolarisation lui apportait plus que la descolarisation (ok, on courrait les musées tous les mercredis et parfois même le WE, mais, elle a tenu le choc).


Aujourd'hui, j'ai fait travailler ma miss. Les leçons sont désespérantes de facilité, les exercices ? On regarde l'exemple et on fait pareil. On peut avoir tout juste sans comprendre. Et ma gosse qui part dans tous les sens, qui a besoin d'un aiguillon pour se motiver, elle fait comment ?
Je crois que le fond du problème est aussi de comment mobiliser un enfant qui a des facilités lorsqu'il est en up ?
En down, on n'en tire rien, mais en up, quand tout va trop vite, quand la mémoire est archi disponible, quand les jonctions entre les idées se font de manière inconsciente ?
Comment en milieu scolaire ajuster cela ?
C'est impossible même avec 22 élèves.

Mais faut-il descolariser pour autant ? Ce n'est pas anodin de descolariser lorsque les problèmes ne sont pas si majeurs que çà. Cela coupe des relations avec les autres enfants, il faut que le jeu en vaille la chandelle.
Et en même temps chez nous, il y a moi. Moi, quand je suis en up, je peux gérer le CNED, lui faire respecter les délais et tout. Mais quand je suis en down ? Pire, quand je suis en mixte ? Là, c'est impossible, j'ai déjà du mal à me gérer moi-même. Et j'avoue que je déteins sur elle : elle va rarement bien quand je vais mal, elle absorbe tout et même si maintenant elle comprend et ne reproduit plus à 100%, çà déteint tout de même. Alors si on était ensemble la plus grande part de la journée... Je serais un poison pour elle.

Je suis un peu perdue, un peu deçue de voir une enfant qui aime autant apprendre être si démobilisée vis à vis de l'école. Je ne conçois pas de solutions et pourtant je suis en UP en ce moment !


cyclothymique maman d'une fille au tempérament cyclothymique de 13 ans
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-f1/bonjour-de-sweetdy-t14.htm


http://delphinedy.com
http://delphinedy.com/livres/taptapmaman

sweetdy
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 273
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 45
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par Flocie le Mer 3 Fév - 19:08

Je suis d'accord avec ta réflexion...

En classe, un enfant ayant des facilités n'est souvent pas mieux perçu qu'un enfant en difficulté...
Je sais qu'en primaire, ma fille qui travaillait très vite avait le droit de s'occuper autrement (lire par exemple), d'aider les autres ou de faire du travail supplémentaire.
Difficile à mettre en place au collège je crois.
Je pense à une chose pourtant, tant pis si je dis une bêtise : un changement d'établissement ne serait-il pas bénéfique ? certains ont un niveau plus élevé, un meilleur accompagnement...il faut peut être voir quelles sont les ressources dans ton secteur...

Flocie
Grand-cycle
Grand-cycle

Messages : 249
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par ptitbrune le Jeu 4 Fév - 12:51

Ce que je retiens de notre échange,
c'est que l'on a toutes 3 essayé de faire avec le système, de demander 2 ou 3 petites choses pour que cela se passe bien.

Le constat est que Flocie fait la classe elle-même...
Que moi je m'oriente vers Montessori.

Je connais une maman qui met son enfant dans une école qui accepte de travailler avec Hantouche....

ET toi Sweet, tu fais tout ce que tu peux pour pallier, pour essayer de faire rentrer ta fille avec un chausse-pied dans un système qui la rejete!

Mon expérience est que j'ai essayé de faire en sorte que la cyclo soit prise en compte, chaque année à été meilleure que la précédente, parceque mon fils à progressé. Du coté de l'école : RIEN, ils n'ont rien fait du tout.

Mon fils m'a souvent dit qu'il s'ennuyait.

Une autre expérience c'est que malgré un PAI, les profs ne suivent pas toujours et ce au détriment de l'enfant bien-sur!

Pour le moment le constat est bien sombre!

Les pistes, c'est de travailler avec le corps médical qui dans certains départements proposent aux profs des formations.
Céline, notre AVS Bicycle, suis également une formation avec un module "trouble de l'humeur"... j'avoue que j'attend avec impatience son témoignage a ce sujet!!!!

En tout cas, plus vous témoignerez, plus j'aurais des cas concrets a exposer lors d'entretiens, d'échanges avec les institutions. C'est très précieux, alors merci à vous!

bisatoutes


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par fanfan le Dim 7 Fév - 18:21

Bonjour à toutes,

L'école cà a été un vrai problème pour mon fils de 10 ans également.
Nous respirons enfin depuis qu'il a une enseignante passionnante et qui s'intéresse à lui.
Elle a établi une autorité avec lui qui suscite la crainte et l'envie de faire plaisir.

Tous ça réuni : bingo! nous n'avons jamais été aussi soulagé lorsque le moment des devoirs approche (pas de cris, pas de séances "planage", enfin moins, largement moins)

Je suis d'accord avec vous, l'enseignant, son humeur et le sujet ne sont pas facile à réunir, mais j'ai en effet constaté que c'était la recette magique!

Le problème c'est que malgré tout il faut quand même être derrière lui. Ce genre d'autonomie (le laisser travailler seul) c'est foncer droit dans le mur à coup sûr...Mais c'est épuisant je vous l'accorde et quand l'énergie me fait défaut mon mari prends le relais sinon ce serait un désastre!

Mon fils a été également soupçonné de précocité mais il a passé le test dans un état d'anxiété qui a paralysé tout ses moyens!
Ma mère et ma fille sont reconnues précoces.

N'empêche que tout brillant qu'il soit, dès qu'il n'a plus d'energie il ne peut plus rien donner (troubles attentionnels sévères pendant ces périodes).
Et inutile de dire que c'est handicapant à l'école.

Je pourrais en dire des choses ...

Enfin, ça a été le calvaire et je pense que si il n'est pas pris en charge au collège ce sera un long chemin semé d'embûches qui nous attends sans aucun doute.

Je ne sais pas ce qui me fait le plus peur, ce qui nous attends au collège (car trop d'interlocuteurs) ou l'énergie que cela va me demander.

J'ai l'impression d'être à bout de force rien que d'y penser...

Le descolariser? Je ne pourrai pas, pour la même raison citée plus haut. Trop d'énergie et de régularité nécessaire.

Même si j'ai mon mari, qui est je crois exceptionnel, j'ai remarqué que c'est quand je n'en peux plus que les disputes se montrent, alors...

Une école spéciale? J'y ai pensé depuis longtemps même pour ma grande qui a sauté une classe, mais les enseignantes supers de cette année, le budjet nécessaire et la distance m'en ont vite dissuadée.

Et oui, je suis persuadée que quand on ne rentre pas dans le moule on essaye de nous y faire rentrer à tout pix, et à quel prix!
Le fait est que c'est un fait et que nos enfants devront s'adapter un minimum pour avoir un minimum de vie sociale "syndicale"! Nous le savons toutes pour l'avoir vécu je pense...

Mon fils fait parti de ceux qu'on peut oublier facilement en classe, c'est un autre problème que ceux qui ont des prob.de discipline mais tout aussi handicapant.
C'est un trésor et ça me fait mal pour lui.

Nous prions pour que cette année ne se termine pas trop mal, même si la maîtresse m'a déjà dit qu'il devait se défendre et qu'il n'a pas vraiment de copains fixes depuis que son ami (depuis la maternelle) est allé au collège parcqu'il a sauté une classe.

Inutile de vous dire comme on s'accroche à ce gamin qui est le seul à faire du bien au nôtre. (w.e; pyjama etc...)

Amicalement Fanfan qui appréhende le collège pour son fils.
Déjà à bout de force et le parcours du combattant ne fait que commencer!

fanfan
Tricycle
Tricycle

Messages : 44
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par sweetdy le Dim 7 Fév - 20:23

Flocie a écrit:Je suis d'accord avec ta réflexion...

En classe, un enfant ayant des facilités n'est souvent pas mieux perçu qu'un enfant en difficulté...
Je sais qu'en primaire, ma fille qui travaillait très vite avait le droit de s'occuper autrement (lire par exemple), d'aider les autres ou de faire du travail supplémentaire.
Difficile à mettre en place au collège je crois.
Je pense à une chose pourtant, tant pis si je dis une bêtise : un changement d'établissement ne serait-il pas bénéfique ? certains ont un niveau plus élevé, un meilleur accompagnement...il faut peut être voir quelles sont les ressources dans ton secteur...
Hello

En fait, elle est dans une classe privilégiée du collège public : très bons élèves, pas de problèmes de discipline.
L'accompagnement, c'est clair que c'est du light : la prof principale la croyait aussi lorsqu'elle disait qu'elle avait tout fait en étude dirigée... Mais je ne lui jette pas la pierre, même moi, sa mère, je ne voyais pas ces mensonges.

L'accompagner scolairement ? Ben j'ai un gros doute. Parce que ce qui manque à ma miss, c'est d'aller plus profondément dans les choses, des exercices plus difficiles. Là, elle regarde l'exemple et elle fait de la gymnastique visuelle pour faire l'exo : la leçon ? Pffffff, inutile pour faire juste dans ces conditions. (Bon, il n'y a qu'en anglais que cela pose problème de faire l'exo sans avoir appris la leçon, dans les autres matières, assister au cours lui suffit pour savoir.
Lui faire apprendre ses leçons en étude dirigées ? Impossible. C'est du travail rien qu'avec elle et cela demande une patience énorme. Aucun prof, du public ou du privé ne peut faire çà plus d'une fois. La première fois, il teste et il conclue "elle verra avec ses parents !"

Oui, il y a un collège privé, de bonne réputation dans la même ville. Mais ils n'ont pas les moyens de l'accompagner suffisament avec les contraintes qu'elle pose. C'est du cours particulier qu'il lui faut.
Et puis, c'est pas simple, cela veut aussi dire quitter ses amies, devoir intégrer un groupe déjà formé. Son collège actuelle est déjà sa 6eme école !!!!! Merci les déménagements (entre autres, il y a eu un changement tout à fait inopigné (orthographe ?). C'est dur pour elle de tout recommencer avec les autres, c'est déjà pas facile de maintenir les contacts existants...

Après, c'est l'internat...

Je suis toujours perdue.
Le CNED serait une solution si je n'étais pas cyclo...


cyclothymique maman d'une fille au tempérament cyclothymique de 13 ans
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-f1/bonjour-de-sweetdy-t14.htm


http://delphinedy.com
http://delphinedy.com/livres/taptapmaman

sweetdy
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 273
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 45
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par ptitbrune le Lun 8 Fév - 10:03

Oui il semblerait que ce soit surtout au collège que tout "explose" :

l'adolescence, le manque de cadre, la cyclo qui forcie... et ça fini par dégénérer.

Pour ma part, même avec une énergie forte, je n'en viens pas à bout, car mon fils est très opposant avec moi.
Une solution est peut-être les cours du soir pour les devoirs...

Toujours est-il que pour nos enfants mieux vaut privilégier les petits établissements.

Question énergie, c'est un vrai problème, ces enfants nous pompent littéralement!
Surtout que beaucoup d'entre nous sommes un peu cyclo aussi!!!


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dois-je te tenir à la culotte ma fille ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum