Pas toujours facile d'être une maman méchante.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas toujours facile d'être une maman méchante.

Message par Flocie le Lun 8 Fév - 9:46

Je ne savais pas trop où mettre ce texte trouvé au détours d'un blog,
mais je voulais vous le faire partager...je le mets ici donc :

Pas toujours facile d'être une maman méchante.

Merci maman !

Un jour quand mes enfants seront assez vieux pour comprendre la logique qui motive un parent, je vais leur dire, comme ma maman méchante m'a dit :

Je t'ai aimée assez pour te demander ou tu allais, avec qui et quand tu serais à la maison.

Je t'ai aimée assez pour être silencieuse et te laisser découvrir que ta nouvelle meilleure amie n'était pas fréquentable...

Je t'ai aimée assez pour me tenir plantée là dans le cadre de porte deux heures tandis que tu nettoyais ta chambre, une affaire de 15 minutes!

Je t'ai aimée assez que je t'ai laissé voir la colère, la déception et les larmes dans mes yeux. Les enfants doivent apprendre que leurs parents ne sont pas parfaits.

Je t'ai aimée assez que je t'ai laissé assumer la responsabilité de tes actions même lorsque les pénalités étaient si dures qu'elles ont presque brisé mon cœur.

Mais surtout, je t'ai aimée assez pour dire NON quand je savais que tu me détesterais pour ça. Telles étaient les batailles les plus difficiles de toutes.
Je suis heureuse de les avoir gagnées, parce qu'à la fin, tu y as gagné aussi. Et un jour, quand tes enfants seront assez vieux pour comprendre la logique qui motive des parents *méchants*, tu leur diras.
Votre mère était-elle méchante?

La mienne l'était.

J'ai eu la mère la plus méchante du monde entier! Pendant que d'autres enfants mangeaient des sucreries pour déjeumer, j'ai dû manger des céréales, des oeufs et des rôties.

Quand d'autres ont eu du Pepsi et des Jos Louis pour le dîner, j'ai dû manger des légumes, de la viande et du tofu.

Et vous pouvez deviner que ma mère m'a fait des soupers qui étaient différents de celui des autres enfants.
Ma mère a insisté pour savoir ou j'étais en tout temps. On aurait pu croire que j'étais enfermée dans une prison. Elle devait savoir qui mes amis étaient et ce que je faisais avec eux.
J'avais honte de l'admettre, mais elle a eu les nerfs d'enfreindre la loi sur la protection des enfants concernant le travail en me faisant travailler. J'ai dû faire la vaisselle, mon lit (quelle horreur!), apprendre à faire la cuisine, passer l'aspirateur, faire mon lavage, vider les poubelles et toutes sortes d'autres travaux cruels. Je pense qu'elle se réveillait la nuit pour imaginer de nouvelles tâches à me faire faire...

Elle a toujours insisté pour que je dise la vérité, juste la vérité et rien que la vérité. Au moment ou je suis devenue adolescente, elle pouvait lire dans mon esprit et avait des yeux tout le tour de la tête.

Puis, la vie est devenue vraiment dure !

Ma mère ne laissait pas mes amis juste klaxonner quand ils venaient me chercher. Ils devaient venir à la porte pour qu'elle puisse les rencontrer. Pendant que chacun pouvait fréquenter un ou une petit(e) ami(e) quand ils avaient 12 ou 13 ans, j'ai dû attendre d'en avoir 16.

À cause de ma mère, j'ai manqué beaucoup de choses que d'autres enfants ont expérimenté. Je n'ai jamais été prise pour vol à l'étalage, vandalisme ni même arrêtée pour tout autre crime. C'était *toute de sa faute*.

Maintenant, que j'ai quitté la maison, je suis instruite et une adulte honnête. Je fais de mon mieux pour être un parent méchant comme maman l'était. Je pense que c'est ce qui n'est pas correct avec le monde aujourd'hui. Il n'y a pas assez de mamans méchantes!

Merci donc à toutes les mamans qui ont été assez méchantes dans notre jeunesse pour nous apprendre à être de méchantes bonnes personnes.


Texte issu du Blog : http://melibeaudoin.blogspot.com/


Dernière édition par ptitbrune le Lun 8 Fév - 20:12, édité 1 fois (Raison : Ajout de la référence du texte)

Flocie
Grand-cycle
Grand-cycle

Messages : 249
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas toujours facile d'être une maman méchante.

Message par ptitbrune le Lun 8 Fév - 10:38

Peux-tu retrouver le blog et nous donner l'adresse, on pourra mettre le lien sous le texte.

Il est magnifique ce texte!

Souvent nos ptitcyclos, vous lance des horreurs à la figure, mais c'est plus une manière de nous dire "au secours, je n'arrive pas a gérer ma frustration"


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas toujours facile d'être une maman méchante.

Message par sweetdy le Lun 8 Fév - 10:45

hello
flocie a écrit:J'ai eu la mère la plus méchante du monde entier!

Ben, elle n'a rien vu, cette bloggeuse ! Sa maman était stricte, pas méchante. Il y a plus stricte et plus méchante.
J'ai eu les deux, pas de pot !

J'ai eu droit à tout çà, sauf que moi, je n'ai acquis un peu de liberté qu'à 18 ans. Que je n'étais pas surveillée au coin de la porte pendant que je rangeais mais je retrouvais mes affaires sous ma fenêtre dans le jardin. Je devais ranger sous la menace, pas sous surveillance. La srveillance est inutile lorsqu'il y a menace. Si je ne précise pas le type de menace, c'est parce que ce n'est pas une privation de sucreries...

Alors çà fait quoi sur la cyclo d'être strict et méchant ?
Il y a certainement plusieurs possibilités, sinon, çà ne serait pas drôle pour une fois.
Alors chez moi, çà a donné un repli total sur moi, pas un mot ne sortait de ma bouche si on ne l'exigeait pas. Je ne racontais pas, je n'offrais pas de dessins, je n'écrivais pas de gentilles lettres à mes parents chéris, je ne voulais pas que l'on me touche.
J'étais dans mon monde et j'y étais bien, j'y étais intouchable.
J'ai appris par cette pression constante de la menace à maîtriser toutes mes émotions, enfin, maîtriser non, à les annihiler plutôt. Je ne vivais vraiment que dans mes livres et avec mon violon, là, je pouvais m'exprimer sans crainte de malentendus.
Mes relations avec les autres. Et bien, ces relations familiales déteignaient sur elles. De la méfiance à tout va, une exigence terrible d'honnêtet", de fiabilité. Le moindre soupçon de "trahison" était dévastateur, la personne n'existait plus pour moi. Je m'isolais aussi. De toutes façons, les autres ne me comprenaient pas, j'avais parfois des réactions incontrôlées et incontrôlables, çà fait terriblement peur aux autres.
Comme je ne pouvais m'intégrer dans ma famille, que je n'étais pas comprise tout de go par mes camarades, je ne faisais aucun effort pour m'intégrer. Mais je n'en avais pas les moyens non plus : c'est ma mère qui choisissait mes vêtements, sans moi, pendant que j'étais en cours. Alors bien sûr, les petites choses à la mode qui permettent de sympathiser... elle ne trouvait pas çà utile. A vrai dire moi non plus, moi, je voulais des relations sincères où ces détails sont ignorés.

Un jour, j'ai eu mon autonomie. Ce fut une libération. C'est à ce moment que le côté soleil de ma cyclo s'est exprimé. J'ai ainsi découvert que je pouvais faire rire, que les gens pouvaient m'apprécier, que je pouvais créer vraiment, pas juste créer des trucs tristes. J'ai découvert que j'avais de l'humour et pas que de l'humour acerbe.
Je me suis ouverte au monde et à moi-même. J'ai presque 40 ans et je n'ai pas encore fini de m'ouvrir...

Bon, je pourrais en écrire des pages alors je vais m'arrêter là, j'en ai dit assez pour conclure.

Conclusion
-----------
A vouloir être TROP strict et TROP méchant, on enferme le cyclo dans monde, il déprime, son potentiel est diminué, des voies se ferment pour lui.
Un cyclo, cela a besoin de rigueur, d'encadrement mais aussi de liberté. Les premières le rassurent, la dernière lui permet de prendre son élan.

L'un sans l'autre, c'est un cyclo qui agrandit ses failles psycholgiques, qui probablement en crée de supplémentaires d'ailleurs. A-t-il besoin de çà ?

Pour en reveir au texte lui-même :

Mince, franchement, si l'on peut circuler où on veut dans la chambre d'un enfant, y retrouver quelque chose en 2 minutes, en faut-il vraiment plus ?

Sortir à 16 ans avec des ados jamais vus par les parents, perso, je ne comprends pas. Pour moi, déjà, on n'utilise pas le kaxon parce que cela dérange les voisins, on va à la porte, on serre la main en disant bonjour. OK, en tant que maman, je ne vais pas payer le café pendant 3h, mais un échange de politesse, cela fait partie de la vie et des bonnes manières. C'est normal.

Appprendre à son enfant à se nourir à peu près correctement, ce n'est pas méchant non plus. Déjà, je ne vois pas pourquoi, en tant que maman, je changerais mon régime alimentaire équilibré pour un enfant. Ce qui est bon pour moi (à mon âge) est bon pour lui aussi (avec des proportions différentes mais pas sur la nature des aliments). Pour moi, la méchanceté, c'est le steack hachés 3 fois par semaine... (oui, je suis une chieuxxxxxxxxxx). Cela ne veut pas dire que l'enfant n'a pas le droit de demander un plat, bien au contraire (même des frites !), mais que manger de tout est normal.

Ne pas dire à son enfant que sa copine est nulle, c'est aussi le laisser apprendre. Avoir un enfant, ce n'est pas se recréer soi-même. C'est juste éviter les catastrophes. Rester ouvert à la discussion sur la copine sans être dirigiste
permet sans doute plus de choses que de contrôler. Cette maman devait ainsi parler : rassurer sa fille sur ses valeurs mais la laisser apprendre par elle-même, la laisser frotter ses valeurs au monde.

Participer aux tâches ménagères, pour tout enfant, je trouve cela éducatif, à hauteur de ses compétences et du temps qu'il est capable d'y accorder et sans inverser les rôles : ce n'est pas l'enfant qui fait le travail des parents, il y contribue un peu.
Pour un cyclo, je trouve cela même très important. L'enfant y apprend à s'appliquer tout en gérant ses frustrations, il apprend que ces tâches sont normales et qu'elle font partie de l'essentiel de la vie. Si adulte il avait une vraie bipo, il faudra bien qu'il les fasse même quand il déprime très fort. Où en trouvera-t-il la force s'il n'a pas appris ? S'il a appris, on peut espérer qu'il sache au moins ce qui est essentiel (vider les poubelles) et ce qui les moins (faire les poussières), que cela lui semble être une tâche relativement naturelle, donc une des priorités en dépression.

Moi, je ne trouve pas cette maman si méchante, même si elle montre des excès. C'est une maman qui veut que son enfant se sente bien quand il sera adulte. Peut-être aurait-elle pu expliquer pourquoi elle prenait des mesures aussi drastiques aux yeux de sa fille...


cyclothymique maman d'une fille au tempérament cyclothymique de 13 ans
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-f1/bonjour-de-sweetdy-t14.htm


http://delphinedy.com
http://delphinedy.com/livres/taptapmaman

sweetdy
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 273
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 45
Localisation : centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas toujours facile d'être une maman méchante.

Message par Flocie le Lun 8 Fév - 11:09

Sa maman était stricte, pas méchante.

Je suis d'accord, mais c'est la vision de l'enfant le "méchante"...

Peux-tu retrouver le blog et nous donner l'adresse, on pourra mettre le lien sous le texte.

Je vais essayer, c'est un blog sur l'adoption, mais j'en ai beaucoup...

Flocie
Grand-cycle
Grand-cycle

Messages : 249
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas toujours facile d'être une maman méchante.

Message par Flocie le Lun 8 Fév - 11:25

Je l'ai retrouvé :

http://melibeaudoin.blogspot.com/

Flocie
Grand-cycle
Grand-cycle

Messages : 249
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas toujours facile d'être une maman méchante.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum