CRITIQUE DE LA THÉRAPIE DES SCHÉMAS PRECOCES INADAPTES DE YOUNG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CRITIQUE DE LA THÉRAPIE DES SCHÉMAS PRECOCES INADAPTES DE YOUNG

Message par ptitbrune le Mar 6 Juil - 11:58

Bonjour,

j'ai lu avec grande attention le résumé sur la thérapie des schémas de Young :
http://bipotes.leforum.eu/t7204-Trouble-bipolaire-et-Schemas-Precoces-Inadaptes.htm

Si elle soulève des domaines tout à fait intéressants, notamment dans la description des schémas,
leur utilisation dans la thérapie, il est un point qui me parait très préjudiciable :

Encore une fois, il part du principe que tout désordre psy a une cause originelle, la famille!
Je suis frappée qu'en psychiatrie, qui est sensée être une science, on ne remette jamais en cause ce postulat (tel le péché originel de la bible) .

Or en lisant la théorie de Young, et notamment 2 domaines particulièrement "anxio-bipolaire" :
Le domaine d'orientation vers les autres
>Assujetissement > Abnégation > Recherche d'approbation et de reconnaissance > Survigilence et inhibition > Negativité/pessimisme > Surcontrôle emotionnel >Idéaux exigeant /critique excessive
> Punition > Soumission > Evitement > Compensation
et
le domaine du manque de limite
> dépendance/incompétence > Peur du danger > Fusionnement >Echec
>Droit personnels exagéré/grandeur > controle de soi / autodiscipline insuffisant.

Mais voilà, les explications données sur le type familial qui serait la cause de ces schémas dysfonctionnel me parait une nouvelle fois fallacieux et parfaitement faux

Je peux donner un tas de contre-exemples, suffisamment nombreux pour invalider la relation cause/effet, ou tout du moins la remettre sérieusement en question.

Cela me gène d'autant plus qu'une part de la thérapie est de faire le lien avec l'enfance/adolescence et d'essayer de déterminer la cause ( qu'on connait déjà puisque décrite dans la théorie et donc" non négociable").
Le thérapeute ne peut dès lors que pousser son patient à reconnaitre que ses parents ont été dysfonctionnel et que ça vient de là...
Chercher la petite bête vous la trouverez toujours...
Ou encore qui veut noyer son chien l'accuse de la rage!

Après ils essayent de se rattraper en proposant une nouvelle relation parent/enfant... mais voilà le hic est que le parent est peut-être parfaitement normal et que sa façon de faire est saine et équilibrée!
Or il va se voir imposer des modus operandi dictatoriaux de la part de son enfant (hic! c'est le monde à l'envers!).
J'ose espérer que le parent sera acteur de la thérapie et aura l'occasion de discuter sérieusement avec le thérapeute... et que tout cela ne se basera pas uniquement sur la version du patient!!!

aparté perso qui illustre la limite thérapeutique :
ça me rappelle mon fils décrivant avec emphase l'horreur totale de ses vacances chez sa grand-mère.... et le psy me proposant de trouver un compromis pour ne pas l'y envoyer...
J'étais littéralement submergée par un flot de paroles du fils, du psy....
STTTTOOOOP, docteur, il ira chez sa grand mère, j'en ai décidé ainsi parceque c'est bon pour lui.
De plus la grand mère en question est jeune, dynamique, sympa, et propose un tas d'activités super à mon fils, organise son réseaux de copains etc... Je pense que faire de la voile, du cheva... ne sera pas néfaste!
Arff j'aurais du prendre en photo la tête du psy regardant le sourcil froncé mon fils qui se ratatinait dans son fauteuil


Quand il s'agit de sujets aussi triviaux... ça ne pose pas de problème... Mais quand on parle de "famille étouffante"," famille conditionnant l'amour" etc... là la limite est très très floue....qui n'a jamais étouffé son chérubin jette la première pierre...

Pour ma part, je ne suis ni médecin, ni scientifique, mais mon hypothèse est que la réelle cause de cela, c'est que quand on a des humeurs variables, on ne peut que se baser sur les autres comme miroir afin de trouver l'équilibre,
car soyons honnêtes, nous bipolaires avons bien capté dès le départ que nos réactions et sensations étaient hors normes, différentes... Or la seules manière de voir ce qui est acceptable ou non est de regarder l'autre, et d'essayer d'analyser.

Nous sommes obligé par nature, par biologie, à développer des schémas de ces domaines,
qui ont toutes les chances d'être plus ou moins dysfonctionnels, et ce dès le départ, parceque ce terrain biologique est livré dès la naissance.

Surtout que l'on ne connait pas le fonctionnement du cerveau et encore moins les schémas dysfonctionnels : cpô enseigné à l'école et méconnu du grand public !

D'autre part, il me semble qu'il suffit d'un tout petit stimuli pour déclencher le schémas, et que ce stimuli n'a pas forcément comme origine la famille. Cela peut provenir d'une simple réflexion d'un inconnu...d'un pote à l'école, ou d'une réaction d'un parent.

De plus, la personne déclencheur n'a peut-être eut qu'une seule fois une "mauvaise" réaction, mais cela a marqué à jamais la personne bipolaire.

je ne nie pas le fait que certaines familles sont dysfonctionnelles, mais ce n'est pas suffisant pour expliquer ces schémas. Pour ma part mieux vaut regarder du coté neuro, et simplement admettre que notre chimie nous rends particulièrement sensible a développer ces schémas dysfonctionnels.

Enfin un terrain biologique c'est familial en effet...
Alors effectivement proposer aux parents une psycho-éducation, c'est à mon sens bien plus efficace et cela permet également de trouver l'équilibre relationnel de manière naturelle et personnelle, en famille, sans passer par des protocoles signés devant un thérapeute "représentante de la loi"

Pour ma part, je trouve cela plus sain d'utiliser la notion de failles psychologiques du CTAH, qui ne cherche pas une autre cause que biologique et tournée vers le patient sans impliquer un extérieur absent.


Dernière édition par ptitbrune le Mar 6 Juil - 12:32, édité 1 fois


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: CRITIQUE DE LA THÉRAPIE DES SCHÉMAS PRECOCES INADAPTES DE YOUNG

Message par ptitbrune le Mar 6 Juil - 12:19

Shémas disfonctionnels de Jeffrey E Young :

Jeffrey Young, a developpé la thérapie des shémas pour traiter les personnes rétives aux TCC:
Problème de motivation, Trop de difficultés à parler de ses émotions, rigidité psychique, ou bien des scénario defaitistes, des idées irationnelles trop fortes pour être traitées en TCC.

La thérapie des shémas est le carrefour entre TCCs, Gelstalt thérapie et la psychodynamique. Elle s'appuie sur la Théorie des schémas, et notament sur les schémas précoces inadaptés, les SPI:

- Un modèle ou thème important et envahissant.
- concernant soi-même et les relations avec les autres.
- constitué au cours de l’enfance ou de l'adolescence.
- enrichi tout au long de la vie de l’individu et il est dysfonctionnel de façon significative.
- constitué de souvenirs, d’émotions, de cognitions et des sensations corporelles. Ainsi une personne présentant un schéma du sentiment d'abandon éprouvera une détresse importante quand son conjoint prend de la distance, craignant un abandon dévastateur même si peu d'indices objectifs le laissent supposer

Selon Young, Klosko, et Weishaar, 2005, il s'agit d'un ensemble de souvenir, émotions, sentiments, sensations, cognitions, rattachés a des expérience répétées de frustrations ou d'excès de satisfaction des besoins fondamentaux pendant l'enfance et l'adolescence; produits de l'interaction entre environnement précoce de l'enfant (en particulier attitudes parentale) et son tempérament.

ces shémas sont regroupés en 5 domaines :

Besoin de sécurité liée à l’attachement aux autres : hypersensibilité aux séparations et rejets
( Famille type : climat de séparation avec explosion, rejet, changements, punition, parents strictes, froids, ou bien maltraitants)
- Abandon/instabilité
- Méfiance/abus
- Manque affectif
- Imperfection/honte
- Isolement social/ aliénation

Besoin d’autonomie, de compétence et d’identité : manque d’autonomie et de performance
( Famille type : Étouffantes, surprotectrice, confiance en soi sapée, peu d'encouragement à la sociabilisation)
- Dépendance/incompétence
- Peur du danger ou de la maladie
- Fusionnement/personnalité atrophiée
- Échec

Besoin de limites et d’autocontrôle : manque de limites
(Famille type : parents faibles, trop indulgents, enfant peu d'encouragé à prendre ses responsabilités, à toléré un manque de confort, pas suffisamment surveillé, guidé.)
- Droits personnels exagérés/grandeur
- Contrôle de soi/autodiscipline insuffisants

Besoin d’exprimer ses besoins et émotions librement : orientation excessive vers les autres
( Famille type : une affection qui relève du conditionnel, le besoin du parent passe avant celui de l'enfant)
- Assujettissement
- Abnégation
- Recherche d’approbation et de reconnaissance


Besoin de spontanéité et de jeux : survigilance et inhibition
( Famille type : sans joie, travail, devoirs, perfectionnismes et obéissance, éviter les erreurs qui sont considérées comme plus importante que le bonheur)
- Négativité/pessimisme
- Sur-contrôle émotionnel
- Idéaux exigeants/critique excessive
- Punition
- Soumission
- Évitement
- Compensation

La thérapie s'orchestre comme suit :
> Identification des scénario de vie qui sont dysfonctionnels
> Identification et activation des schémas précoces inadaptés
> Compréhension des origines dans l'enfance et l'adolescence
> Diagnostic du tempérament émotionnel
> Conceptualisation du cas
. Évaluation initial (problèmes actuels)
. Exploration historique de vie
. Explication du schémas
. Utilisation des techniques émotionnelles (imagerie), les relier aux origines
. Observation de l'évolution des schémas au cours de la thérapie
. Détermination du tempérament émotionnel du patient.


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum