ARTICLES PSYCHOMEDIA : Le cerveau au repos : mémorisation, daydreaming, concept de "soi"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ARTICLES PSYCHOMEDIA : Le cerveau au repos : mémorisation, daydreaming, concept de "soi"

Message par ptitbrune le Mar 21 Sep - 8:38

Voici une série d'articles de psychomédia sur ce que fait le cerveau "au repos".

http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=8087
Les fonctions importantes de la pensée au repos (notamment pour le concept de soi)


.../...Cette activité repose sur un réseau de cellules nerveuses situées dans des régions du cerveau éloignées les unes des autres qui s'activent à l'unisson. Ce réseau est appelé le réseau du mode par défaut. Individuellement, les régions du cerveau qui composent ce réseau sont connues pour être actives lorsque les gens évoquent leur passé, se projettent dans des scénarios futurs, imputent des motivations et des sentiments aux autres, et évaluent leurs valeurs personnelles..../...

=> Voilà qui ressemble fort au daydreaming (quand on laisse aller sa pensée en étant réveillé, "rêvasser".) Le daydreaming est une composante essentielle de la créativité.

.../...Ils ont aussi montré que ces régions sont particulièrement vulnérables aux enchevêtrements, plaques et troubles métaboliques de la maladie d'Alzheimer, une maladie qui commence par enlever la mémoire puis le sentiment de soi.

Raichle soupçonne que pendant ces moments où la pensée dérive, le cerveau forme un ensemble de règles mentales sur le monde, en particulier le monde social, qui aident à naviguer dans les interactions humaines et rapidement donner un sens et réagir à l'information sans avoir à mener une réflexion complexe et consciente de toutes nos valeurs, attentes et croyances. .../...

.../...Les chercheurs soupçonnent que le réseau du mode par défaut peut en dire long sur la santé mentale, basée sur des études au cours des trois dernières années qui suggèrent qu'il fonctionne un peu différemment chez les personnes souffrant de dépression, d'autisme et autres troubles.

Tout comme le sommeil semble jouer un rôle important dans l'apprentissage, la consolidation de la mémoire et le maintien des fonctions métaboliques de l'organisme, certains chercheurs se demandent si le temps mental non structuré, le temps pour se déconcentrer et rêvasser, pourrait également jouer un rôle clé dans pour le bien-être mental.../...

http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=8088
Être connecté en tout temps pourrait priver de repos mental essentiel


.../...Une étude de l'Université du Michigan a constaté que les gens apprenaient beaucoup mieux après une promenade dans la nature qu'après une promenade dans un environnement urbain dense, ce qui suggère que le traitement d'un flot d'informations laisse les gens fatigués.

Même si les gens se sentent divertis et détendus, quand ils font du multitâche tout en faisant de l'exercice, ou passe un moment à l'arrêt d'autobus à regarder un bref vidéo, ils pourraient se fatiguer et priver leur cerveau du repos nécessaire à son fonctionnement, dit Marc Berman, chercheur en neuroscience à l'Université du Michigan. .../...

http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=7546
Le repos mental favorise la mémorisation


.../...Une étude menée par les chercheuses en neuroscience cognitive Lila Davachi et Arielle Tambini de l'Université de New York, a permis de constater que le cerveau au repos, même lorsque la personne est éveillée, poursuit une activité efficace.

"Votre cerveau fait du travail pour vous même lorsque vous vous reposez", dit Davachi. Certains types d'activités cérébrales augmentent durant le repos et sont associés à une meilleure consolidation de la mémoire. .../...

Enfin il est peut-être intéressant de faire un lien avec cet article :
http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=7653
La perturbation du concept de soi fait partie des difficultés d'une séparation


=> S'il s'avérait qu'il y a un lien entre concept de soi et activité "au repos" du cerveau.
S'il s’avérait qu'il y ai un lien entre séparation et concept de soi.
S'il s'avérait que l'altération des fonctions "au repos" du cerveau sont impliquées dans des troubles mentaux.....

Alors les neurosciences ne seraient-elles pas en train de prouver biologiquement que l'environnement est un déclencheur de trouble de l'humeur.


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum