Maman en questionnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maman en questionnement

Message par Anna-Kate le Lun 22 Oct - 8:04

Bonjour,

Je me présente Anna-Kate, maman d'un petit garçon de 4 ans Gaspard.

Je suis en plein questionnement par rapport à mon fils qui depuis tout petit manifeste un comportement 'extra'ordinaire qui laisse son papa et moi dans l'expectative.

Pour commencer, j'ai fait le lien entre la cyclothymie et mon fils car je soupçonne depuis de longues années ma mère d'être bipolaire. J'ai tenté à plusieurs reprises de lui en parler mais elle est complètement réfractaire à tout suivi médical. Elle est extrême dans son comportement. Passe de périodes de dépression intense où un simple mot la fait pleurer à des périodes d'euphorie où elle parle sans cesse, tient des propos décousus, se met dans des colères folles face à certains sujets qui peuvent sembler dérisoires. Bref, aucun diagnostique n'a jamais été posé, mais pour avoir discuté avec une de mes collègues pour qui la bipolarité a été diagnostiquée, il me semble que les symptômes de ma mère s'en rapprochent.

J'en viens aux difficultés que je rencontre avec mon petit bout.
C'est un enfant gentil, avec un bon fond, mais qui se comporte parfois de manière extrême lui aussi. Depuis l'âge de 2 ans environ, il alterne entre des périodes de surexcitation où il est complètement hors d'atteinte. Quasi impossible de parvenir à l'apaiser. Il gigote sans cesse, parle, parle, parle, se tortille, dit des grossièretés. Fais l'idiot au point que certains parents d'élèves me demande s'il est "retardé" (!). Il a également un léger retard de langage qui le gêne dans ses rapports avec les autres. Il peut avoir des gestes brutaux en phase d'excitation où il serre des dents, la mâchoire. Tandis qu'à d'autres moments, il semble abattu, il se plaint souvent dans ces cas là d'être fatigué, d'avoir mal quelque part (souvent aux jambes). Dans l'une et l'autre des situations, son attention est altérée. Il a du mal à assimiler une consigne (pendant la séance de babygym par exemple). Il a du mal à assimiler les paroles d'une chanson que toute sa classe connaît.

Pour autant, ses 2 maîtresses successives disent que dans le travail scolaire, il est appliqué et sérieux. Il serait presque 'maniaque'. Il est capable de se poser pour faire les exercices proposés par la maîtresse. Ce qui nous a fait exclure le diagnostique d'hyperactivité.
C'est également un grand collectionneur. Il amasse tout ce qu'il trouve. La "propriété" semble très importante pour lui et il est capable de rentrer dans des crises terribles lorsque l'on perd l'un de ses objets amassés.
C'est également un enfant très irritable qui a du mal à supporter la frustration.

Le résultat de tout ça, c'est que j'ai la sensation d'avoir un enfant en souffrance et surtout c'est l'isolement dont il est la cible en raison de l'incompréhension de ses petits camarades. Soit il fait l'objet de violence de la part d'enfants qu'il agace ou soit on l'isole car malgré son fort désir de se faire des amis, ses périodes d'excitation effraie les autres enfants qui n'arrivent pas à le suivre.
J'ajoute qu'une des maîtresses remplaçantes qu'il avait eu en petite section nous avait parlé de possible 'dépression infantile'. Elle avait également parlé de phases d'excitation et de phases d'abattement. Après avoir consulté les différents symptômes de la dépression infantile et de la cyclothymie, j'ai la sensation qu'il se rapproche plus de la cyclothymie.

Désolée pour tout ce pavé mais je n'ai absolument aucune idée de qui il faut que je me rapproche (apparemment le CMPP n'est pas une bonne solution...). Je ne cherche pas de diagnostique sur ce forum, uniquement à partager mon expérience et à voir éventuellement si je me trompe complètement dans les 'symptômes' que je décris.

Pourriez-vous m'indiquer votre ressenti et éventuellement me dire qui est capable de poser un tel diagnostique ? Si je me rends directement chez un psychologue spécialisé dans la thérapie comportementale et cognitive, pourra-t'il poser un diagnostique ou faut-il que je m'adresse à un autre professionnel au préalable ?

Merci d'avance de vos réponses ainsi que de m'avoir lu...

Anna-Kate
Roulettes
Roulettes

Messages : 2
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman en questionnement

Message par ptitbrune le Lun 22 Oct - 9:30

Bonjour, et bienvenue,

je suis étonnée de voir que si petit les variations sont bien présentes et semblent bien formées...
il a en effet des symptômes qui seraient en faveur d'une cyclothymie, et le fait que sa grand-mère aient ces symptômes renforce encore les probabilité.

Maintenant, nous ne sommes pas médecin, et il faut en effet te rapprocher de professionnels.
Les CMPP ne sont pas des lieux ou l'on diagnostique. C'est fait pour un suivi psychologique, et c'est rare qu'ils prennent les enfants ayant une pathologie avérée (autisme, bipolarité, TDAH...).

Il faut se tourner vers les hopitaux, ou les psychiatres en libéral pour avoir le diagnostic. (dis nous en message perso ou tu habites pour t'orienter)

pour notre part, nous préconisons
- un diagnostic
- une prise en charge thérapeutique ciblée (psychoéducation, thérapie comportementale et cognitive)

Que penses-tu d'avoir un diagnostic, comment le recevrais-tu s'il s'avérait que Gaspard soit cyclothymique?



Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman en questionnement

Message par Anna-Kate le Lun 22 Oct - 10:38

Tout d'abord merci de ta réponse rapide.

Ta réponse me conforte dans l'idée de poursuivre ma démarche et d'aller consulter un spécialiste très prochainement.

Je pense qu'un diagnostic dans ce sens me déculpabiliserait certainement et me donnerait espoir de pouvoir aider mon fils au mieux dans son développement et son épanouissement.
Cela me déculpabiliserait car évidemment j'ai entendu de tout concernant l'éducation de mon fils : nous sommes trop laxistes, trop sévères, il n'a pas assez de barrières ou au contraire on lui met trop de barrières. Cet enfant est trop exubérant ou alors trop renfermé sur lui-même, etc, etc... Rien de constructif évidemment. Sans compter les : "mon enfant ne s'est jamais comporté comme ça !"
Comme j'ai pu le lire dans les témoignages que l'on retrouve sur ce forum, je ne prétend pas être une mère parfaite mais j'ai de plus en plus la sensation que tout ne vient pas de là...
D'autre part, j'ai toujours essayé d'être à l'écoute de mon enfant et le fait de savoir exactement ce qu'il a me permettra de l'aider au mieux, de l'épauler et de faire ressortir le meilleur de lui-même. Si la cyclothymie fait partie de lui, alors je tenterai de l'aider à gérer cela au mieux et j'aurai certainement moins la sensation de lutter contre des moulins à vent.
En quelques sortes j'avancerai dans la lumière et plus dans le noir.

Anna-Kate
Roulettes
Roulettes

Messages : 2
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman en questionnement

Message par Flocie le Lun 22 Oct - 14:38

Ma fille avait déjà des signes bien marqués aussi à 4 ans.
En maternelle, son prof de karaté avait remarqué son caractère emporté, son impulsivité et lui a donné des méthodes pour contrôler cette "agressivité".
Heureusement, parce que ça l'a beaucoup aidée par la suite, on était loin pour notre part de penser à un problème de BP (ou à un problème tout court d'ailleurs)
Le fait est qu'elle aurait dû être aidée déjà. (elle a été diagnostiquée à 19 ans)
C'est une chance pour ton enfant que tu ai observé tout ça, je pense comme Amélie qu'il serait opportun d'aller en consultation diagnostic et de mettre en place une prise en charge.
C'est une chance de pouvoir avoir un suivi précoce, reste à te diriger vers un "bon pro".
Amélie te donnera les bonnes adresses yé
Bon courage !

Flocie
Grand-cycle
Grand-cycle

Messages : 249
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman en questionnement

Message par LOLI le Sam 27 Oct - 7:44

OUi moi aussi j'ai eu des signes dès 4 ans avec ma fille et 2 ans plus tard nous sommes en cours de diagnostic de cyclo à Paris. Moi aussi j'ai tout entendu, eu mille et un conseil de toutes et tous ( encore hier soir à un diner avec une très bonne copine, on me parle du manque d'autorité paternelle comme clef à tout, ma copine veut même prendre ma fille quelques jours pendant les vacances comme pour la rééduquer!!!...).
Pas facile de garder la tête haute mais toi seule en tant que maman peut ressentir vraiment l'étendue de son comportement!
l'important c'est de continuer à avancer en ton âme et conscience!
Si tu sens que tu avances pour aider ton enfant, tu vivras mieux les relations avec ton petit garçon!
Bon courage, tiens nous courant!

LOLI
Roulettes
Roulettes

Messages : 21
Date d'inscription : 11/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman en questionnement

Message par ptitbrune le Sam 27 Oct - 9:04

Ouiii surtout ne jamais oublier que les mamans connaissent leurs enfants, il y a un lien très fort, et il faut faire confiance en son instinct.

faire confiance en son instinct même si on a l'impression de ne pas être trop maternelle/maternante... il est quand-même là!

bisatoutes


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman en questionnement

Message par Jackye le Mar 22 Jan - 12:22

ça c'est sûr qu'il faut suivre son instinct maternel. Pour ma part, je me suis analysée et il y avait déjà des signes sur la table à langer: enfant très vive, bougeant sans arrêt, puis plus tard voulant toujours avoir raison. Disant toujours "il n'ya pas de justice dans cette maison". En fait il faut respecter la nature. Et hélas on ne peut pas arrêter un tsunami ! C'est un peu ce que j'étais. Si les parents sont désarmés devant cette attitude, le meilleur conseil c'est de se servir d'un médiateur. Pour un problème de comportement, de tempérament, le médiateur s'appelle un psy. Bon courage à vous dans votre démarche. Mais si vous partagez l'angoisse de votre enfant, il vous remerciera plus tard.

Jackye
Roulettes
Roulettes

Messages : 10
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 67
Localisation : Villeneuve d Ascq dans le Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maman en questionnement

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum