LES METIERS DE L'ENFANCE : des professionnels aux risques de l’usure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES METIERS DE L'ENFANCE : des professionnels aux risques de l’usure

Message par ptitbrune le Mar 19 Avr - 11:04

L e s m é t i e r s d e l ’ e n f a n c e : des professionnels aux risques de l’usure.

A télécharger : http://www.fondation-enfance.org/IMG/pdf/Actes_colloque_Les_metiers_de_l_enfance.pdf

Sommaire :
  • Allocution d’ouverture - Christophe BECHU
  • Les professionnels à l’épreuve des liens familiaux - Marceline GABEL
  • Tu ne jugeras point - Laurence BELLON
  • Les émotions négatives des professionnels de l’enfance confrontés à la situation de placement : l’éclairage de la théorie de l’attachement - Nicole GUEDENEY
  • Réalités et représentations : Quelles voies pour le travailleur social ? - Christian DANABE
  • La souffrance des professionnels exposés aux troubles graves de la parentalité - Martine LAMOUR
  • Un modèle d’aide aux professionnels confrontés aux situations difficiles - Jean-Pierre VIDI
  • En guise de conclusion - Michel MANCIAU
  • Bibliographie



Extrait : ".../... De la stigmatisation à l’accompagnement
L'approche interactionnelle, appliquée à la clinique précoce (Lamour, Lebovici ; 1991),
a permis le passage du concept de “mauvais parents”, de “mauvais bébé”, ou de “mauvais
professionnels” à celui de la vulnérabilité des relations parents-nourrisson-professionnels
dans ces situations. Les dysfonctionnements interactifs parents-nourrisson-professionnels
témoignent de la souffrance de l'enfant, de ses parents et des professionnels.
Les stratégies adaptatives que chacun développe ne font le plus souvent qu'aggraver le dysfonctionnement interactif : les partenaires “soignent le mal par le mal”. C’est ainsi, nous
avons vu que le lien soignant-soigné peut devenir pathogène.
Notre clinique nous invite à sortir des modes de pensée marqués par des relations binaires
(bon/mauvais ; maintien dans la famille/placement), des relations causales linéaires (c‘est
la faute de, un tel est le responsable). Il nous faut travailler avec la complexité de ces situations, la gérer mais d’abord la penser.
Le nourrisson, sa famille et les professionnels sont co-acteurs d'une histoire relationnelle qui
s'est souvent construite sur plusieurs générations. Le risque est qu'ils “co-écrivent” la
répétition ! Pour lutter contre ces processus mortifères, pour en dégager les partenaires, le
premier temps est le traitement de ces perturbations relationnelles à deux niveaux :
• relations famille-professionnels
• relations entre professionnels et, en particulier, dans le réseau ainsi que l’accompagnement de la construction des nouveaux liens.
Accompagner et traiter les liens, c’est offrir des contenants à la violence émotionnelle, c’est
la métaboliser pour pouvoir la penser et ne pas la renvoyer en boomerang à l’enfant et aux
parents ainsi qu’aux autres professionnels.
Cette approche nécessite donc des professionnels dans les équipes ayant une formation à la
psychopathologie du lien dans le champ de la psychiatrie du nourrisson et de la parentalité.../..."


Cyclomaman d'un CyclAdo
------------------------------------------
http://bicyle.forums-actifs.com/je-me-presente-moi-mon-enfant-notre-parcours-la-cyclo-chez-nous-f1/ptitbrune-mon-ptitbipo-t107.htm

http://www.bicycle-asso.org/
http://cyclopibipozorus.blogspot.com/

ptitbrune
Grand-bi
Grand-bi

Messages : 938
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 46
Localisation : 78

http://www.bicycle-asso.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum